Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Best of Trolldi : les billets d'humour informatique qui ont suscité le plus d'intérêt en 2019.
Lesquels avez-vous préféré ?

Le , par Stéphane le calme

49PARTAGES

17  0 
Quels ont été vos trolldi préférés en 2019 ?
L'heure du traditionnel bilan a sonné et du côté des trolldi, l'année a plutôt été remplie. Passons en revue quelques-uns de ceux qui ont le plus suscité d'intérêt.

Comment survivre en entreprise tout en étant un développeur médiocre ?

Pete Shirley est un développeur médiocre et il le reconnait : « demandez à quiconque a déjà travaillé sur un projet de groupe avec moi et vous verrez ». Il précise que « la compensation principale est que je suis conscient que je suis un développeur médiocre. Je n'essaie pas de faire quelque chose d'extraordinaire ». Gardant à l'esprit qu'il est loin d'être le seul dans son cas, il a tenu à partager à la communauté des développeurs les heuristiques qui lui permettent de rester productif, notant au passage que « ces heuristiques sont bonnes pour tous les développeurs, mais sont essentielles pour ceux d’entre nous qui appartiennent au bas de la pyramide » :
  • Tout d'abord, il propose de suivre le principe KISS ("keep it simple, stupid" ou "keep it stupid simple" qui stipule que la plupart des systèmes fonctionnent mieux s’ils restent simples et non compliqués ; par conséquent, la simplicité doit être un objectif clé de la conception et toute complexité inutile doit être évitée. Pour Shirley, il faut impérativement se poser une question préconisée par le mouvement de la programmation extrême : quelle est la chose la plus simple qui puisse fonctionner ? Une fois que vous l'avez définie, vous devez l'essayer. Si elle ne fonctionne pas, il faut alors passer à la seconde chose la plus simple ;
  • Ensuite vient le principe YAGNI ("You aren't gonna need it" - vous n'en aurez pas besoin) qui stipule qu'un développeur ne doit ajouter aucune fonctionnalité avant que cela soit jugé nécessaire. Pour Shirley, « en ce qui concerne les fonctionnalités et en général, "You Aren't Gonna Need It" »
  • Puis ALAN. Avoid Learning Anything New (littéralement, évitez d'apprendre quelque chose de nouveau). Shirley note que différents langages, environnements et outils vont et viennent, et chacun d'entre eux requiert l'apprentissage d'un nouvel ensemble de faits, de pratiques et d'une mentalité. Et ils vont probablement s'en aller. Aussi, il recommande de n'apprendre quelque chose de nouveau que quand vous y êtes contraint : « en 1990, j'ai appris le C ++. En 2015, j'ai appris le Python. C'est suffisant »
  • Faites des tableaux votre structure de données par défaut. Demandez-vous toujours « comment un programmeur FORTRAN ferait-il cela ? ». Au cours de votre vie, vous devriez utiliser occasionnellement des arbres, mais considérez-les comme une consommation excessive d'alcool ... une utilisation régulière endommagera votre foie.
  • Ne prétendez jamais que vous comprenez quelque chose quand vous ne la comprenez pas, et il est inutile de bluffer. Tout d’abord, faites une recherche Google, puis demandez aux gens de vous recommander de la lecture et enfin demandez un tutoriel à un collègue. Nous sommes tous ignorants sur presque toutes les choses.
  • Sachez que la plupart des conseils en programmation sont mauvais. Demandez-vous s'il existe des preuves empiriques de la véracité d'un conseil donné.
  • Évitez de vous lier à un autre logiciel que celui auquel vous êtes habitué sauf si vous y êtes forcé. Cela se passe rarement bien empiriquement.
  • Essayez de développer une zone de confort dans certaines zones. Celle de Shirley repose sur un code C ++ géométrique qui appelle des nombres aléatoires. N'essayez pas d'être un expert dans tout ou même la plupart des choses.


Des producteurs de lait testent le casque de réalité virtuelle sur des vaches

Selon une analyse effectuée par des employés de l'Université de Wageningen aux Pays-Bas sur le bien-être des bovins laitiers, les conditions environnementales ont un impact important sur la santé des vaches et, par conséquent, sur la qualité et la quantité de lait produit. Ces résultats sont également confirmés par des chercheurs du Scotland’s Rural College en Écosse. Sur la base d'entretiens avec des agriculteurs utilisant divers systèmes pour améliorer le bien-être du bétail, une relation a été formulée entre l'expérience positive, y compris émotionnelle, de la vache et l'effet positif sur la production laitière.

Aussi, les employés de l'une des plus grandes exploitations agricoles de la région de Moscou, ainsi que des informaticiens, ont décidé de mener une expérience après avoir étudié l'effet de la réalité virtuelle et mis au point un prototype de lunettes de réalité virtuelle pour améliorer les conditions de vie des vaches.

Les développeurs du casque de réalité virtuelle, en collaboration avec des vétérinaires et des consultants de la production, ont adapté des casques humains de réalité virtuelle en tenant compte des caractéristiques structurelles de la tête de la vache. S'appuyant sur de nombreuses études au sujet de la vision du bétail, montrant aux vaches une meilleure perception des nuances de la partie rouge du spectre et des tons de vert et de bleu plus faibles, les architectes de la réalité virtuelle ont également créé un programme unique pour simuler une prairie sereine.

Il s'agit probablement d’une véritable expérience. Comme les autres, le secteur agricole est enthousiaste à l'idée de se servir de la technologie. Il suffit de regarder les agriculteurs qui utilisent la reconnaissance faciale sur les porcs ! De plus, ce ne serait pas la première fois que quelqu'un a suggéré que la réalité virtuelle pouvait améliorer le bien-être des animaux.

D'ailleurs dans un communiqué de presse du ministère de l'Agriculture et de l'Alimentation de la région de Moscou, les autorités assurent que lors du premier test, les experts ont enregistré une diminution de l'anxiété et une augmentation de l'humeur émotionnelle globale du troupeau. Toutefois, Moscou estime que l'impact des lunettes de réalité virtuelle sur la production laitière des vaches sera démontré par une étude approfondie. Tout en maintenant la dynamique positive des observations, les développeurs ont l'intention d'étendre le projet et de moderniser la sphère domestique de la production laitière.


Quelles sont les choses appréciées par les utilisateurs finaux mais qui ne le sont pas forcément des développeurs ?

Instadeq est une plateforme qui propose des analyses de données. Dans un ton léger, l'équipe s'est laissé aller à établir une liste de choses appréciées par les utilisateurs finaux mais qui ne le sont pas forcément des développeurs, précisant au passage « nous sommes d'accord avec eux, mais nos outils font qu'il est très difficile de fournir [ces choses] ».

Couleurs
  • Changer la couleur des choses.
  • Belle palette de couleurs par défaut.
  • Utiliser ma palette de couleurs préférée.
  • Utilisez cette couleur d'ici.
  • Importer / exporter des thèmes de couleurs.
  • Certains mots ou identifiants doivent toujours avoir une couleur spécifique.
  • La même chose devrait avoir la même couleur partout.
  • Bon contraste.
  • Contraste automatique du texte si je choisis un fond sombre / clair.
  • Générer automatiquement des couleurs pour un grand nombre d'items :
    • Toutes les couleurs doivent appartenir à la même palette.
    • Ne pas générer de couleurs difficiles à distinguer.
    • Ne pas placer de couleurs similaires les unes à côté des autres.
    • Ne pas utiliser de couleur de fond sur les choses.


Formatage
  • Appliquer une mise en forme de base au texte.
  • Aligner le texte.
  • Utiliser les polices que j'utilise dans Office.
  • Éditeur WYSIWYG qui se comporte comme Word.
  • Alignement des numéros.
  • Formatage des nombres / dates aux bons paramètres régionaux.
  • Formatage décimal à droite / nombre fixe de décimales.
  • Pas de formatage étrange de style ,0000004 n'importe où.
  • Aucun ,00 pour les entiers.
  • Support des Emoji.

Thèmes
  • Thème sombre.
  • Mon thème.
  • Image de marque de l'entreprise.
  • Mettre le logo par endroits.
  • Mettre mon logo sur la page de connexion.

Intégrations
  • Intégration avec les comptes système.
  • Utiliser des comptes / autorisations depuis Active Directory.
  • Importer depuis Excel / CSV.
  • Importer à partir d'un e-mail / d'une pièce jointe.
  • Exporter vers Excel.
  • Exporter en PDF / Image.
  • Enregistrer une courte vidéo :
    • En tant que GIF.

  • Envoyer comme e-mail :
    • Envoyer comme e-mail périodiquement.
    • Envoyer comme pièce jointe PDF par e-mail

  • Importer / joindre des images :
    • Rogner avant le téléchargement (upload).
    • Compresser.
    • Changer le format.

  • Utiliser l'image comme arrière-plan mais l'étirer dans le bon sens.
  • Notifications relatives à l'application :
    • Sur les applications sur mon téléphone.
    • Par SMS.
    • Sur nos systèmes.
    • Sur mon mail.



Interface utilisateur
  • Bonne gestion des erreurs.
  • Bonnes descriptions d'erreurs :
    • Messages d'erreur traduits.

  • Dire quoi faire pour résoudre une erreur.
  • Dire ce qui va se produire avant que l'utilisateur ne clique dessus.
  • Prendre en charge des gestes tactiles et la souris.
  • Raccourcis clavier :
    • Personnalisables.

  • Permettre d'annuler partout.
  • Permettre les annulations multiples.
  • Permettre de récupérer des choses supprimées.
  • Demander avant de supprimer.
  • Apporter le copier et coller.
  • Proposer des modèles.
  • Guides détaillés et à jour en texte avec captures d'écran à chaque étape et faits saillants :
    • Ainsi que des vidéos.
    • Des captures d'écran qui restent à jour à mesure que le produit évolue.
    • Qui sont en phase avec la version que j'utilise.
    • Qui s'adaptent à ma configuration personnalisée.

  • Documentation à jour et détaillée.
  • Traduit dans ma langue.
  • Tri partout :
    • Tri naturel.
    • Trier par plusieurs critères.

  • Filtrer partout :
    • Fuzzy filtering.
    • Filtrage sensible / insensible à la casse.
    • Filtrage par critères multiples / complexes.

  • Suivre ce qui est utilisé et m'avertir lors de la suppression.
  • Suppression en cascade en option.
  • Sélecteur de date natif et simple sur chaque plateforme
  • Listes / sélections triées (par label) :
    • Tri naturel.

  • Des listes déroulantes avec filtrage mais qui se comportent comme les contrôles natifs.
  • Proposer des prévisualisations des choses.
  • Proposer un ordre des boutons / labels cohérents.
  • Mise en majuscule cohérente.
  • Barres de progression pour les opérations lentes / asynchrones.
  • Interface utilisateur réactive lors d'opérations lentes.
  • Désactivation des boutons pendant les opérations lentes.
  • Gestion des doubles-clics sur les éléments sur lesquels il faut cliquer une fois.
  • Indication claire de ce qui est cliquable.



Mozilla nominé parmi les "Internet Villain" par l'ISPA britannique pour son support de DNS-over-HTTPS

L'association professionnelle des fournisseurs de services Internet (ISPA - Internet Services Providers’ Association) du Royaume-Uni a désigné Mozilla comme l’un des finalistes du prix Internet Villain de cette année.

Dans un billet de blog, elle a déclaré :

« L’Association des fournisseurs de services Internet est heureuse d’annoncer les finalistes du Internet Hero and Villain 2019.

« À une époque où la technologie et Internet ont pris une place prépondérante et sont un moteur d'innovation et de croissance, les problèmes politiques posés par cette perturbation font désormais partie des plus grands problèmes auxquels sont confrontés les décideurs dans le monde.

« Les nominations Internet Hero cette année incluent les entités qui font campagne pour améliorer la confiance et la confidentialité en ligne; tirant vers le haut l’évolution du paysage haut débit au Royaume-Uni; et travaillant sur les questions de gouvernance mondiale de l'internet. Tandis que les nominés Villain prennent en compte l’impact des nouvelles normes techniques sur les protections en ligne existantes, l’équilibre entre la liberté d’expression et le droit d’auteur en ligne et la chaîne logistique mondiale des télécommunications ».

ISPA Internet Villain :
  • Mozilla : pour son approche proposée visant à introduire DNS sur HTTPS de manière à contourner les obligations de filtrage et les contrôles parentaux du Royaume-Uni, sapant ainsi les normes de sécurité Internet au Royaume-Uni
  • Article 13 de la directive sur le droit d'auteur : pour menacer la liberté d'expression en ligne en exigeant des « technologies de reconnaissance du contenu » sur toutes les plateformes
  • Le président Donald Trump : pour avoir créé une énorme incertitude dans la chaîne logistique mondiale complexe de télécommunications dans le but de protéger la sécurité nationale.



Travailler juste une journée par semaine pourrait améliorer votre santé mentale

Cette étude a indiqué que le risque de problèmes de santé mentale diminuait de 30% lorsque les personnes passaient du chômage à un travail rémunéré de huit heures ou moins par semaine. Les chercheurs des universités de Cambridge et de Salford n’ont trouvé aucune preuve qu’un travail effectué sur plus de huit heures dans la semaine aurait eu un effet positif supplémentaire sur le bien-être.

Les sociologues avaient entrepris de définir un « dosage » de travail recommandé pour un bien-être optimal. Bien entendu, cette recherche est faite dans le contexte d'une automatisation accrue, qui pourrait nécessiter des heures réduites pour tous et une redistribution du travail.

Les chercheurs ont utilisé les données d'une enquête par panel pour examiner le lien entre les changements d'horaires de travail, la santé mentale et la satisfaction à l'égard de la vie chez plus de 70 000 résidents du Royaume-Uni entre 2009 et 2018. Ils contrôlaient des caractéristiques telles que l'âge, les enfants, une maladie de longue date et le revenu du ménage.

L'étude suggère que, sur le plan de la santé mentale, la « dose optimale » de travail n'est que d'environ un jour par semaine, car au-delà de ce seuil il n’y a que peu de différence.

« Nous disposons de guides de dosage efficaces pour tout, de la vitamine C aux heures de sommeil, afin de nous aider à nous sentir mieux, mais c'est la première fois que l'on se pose la question du travail rémunéré », a déclaré le docteur Brendan Burchell, sociologue de l’Université de Cambridge, coauteur de l'étude, qui dirige le projet de recherche Dosage Emploi.

« Nous savons que le chômage nuit souvent au bien-être des personnes et affecte négativement l’identité, le statut, l’emploi du temps et le sens du but collectif. Nous avons maintenant une idée de la quantité de travail rémunéré nécessaire pour obtenir les avantages psychosociaux de l’emploi ».


Travailler juste une journée par semaine pourrait améliorer votre santé mentale

Comment se faire passer pour un bon programmeur ?

Sten Sootla qui se présente comme un passionné d’apprentissage automatique fait partie de cette catégorie de personnes qui ont fait le choix de feindre d’être de bons programmeurs plutôt que de travailler à le devenir réellement. Aussi pour aider ceux qui souhaitent se faire passer pour de bons programmeurs alors qu’ils ne le sont pas, Sootla livre son secret en déclarant que ce qui compte, « ;ce n’est pas ce que vous savez ;», mais plutôt « ;ce que vous montrez ;». Comme l’illusionniste, il explique que l’on doit être capable de faire preuve d’imagination et jouer le plus élaboré des scénarios, ce qui suppose que l’élément cible est la perception du public. Et pour convaincre son public ou son interlocuteur, il va falloir mettre en place une scène complexe, car cela empêche le public de se rendre compte de votre manque de profondeur, souligne le maître de l’illusion. Il ajoute que dans les films, les programmes sont écrits en empilant les blocs 3D les uns sur les autres ou en caressant des hologrammes. Bien que cela relève du fantasme, Sootla précise qu’il est possible de s’en rapprocher dans la vie réelle. Pour se faire, le passionné d’apprentissage automatique préconise de s’armer de trois outils.

Le premier outil mis en avant par Sootla est Vim. Vim est un éditeur de texte inspiré de vi (un éditeur de texte très répandu sur les systèmes d’exploitation de type Unix) et hautement configurable. Il se différencie de la plupart des autres éditeurs par son fonctionnement modal, ce qui signifie que pour effectuer une tâche particulière, il faut ouvrir un mode de l’éditeur. De base, Vim intègre six modes auxquels s’ajoutent cinq modes supplémentaires. Cette implémentation particulière de Vim le rend assez difficile à dompter pour les débutants. Il est tellement difficile à utiliser que des millions de développeurs qui l’ont installé et ouvert ont dû effectuer des recherches sur la toile avant de trouver le moyen de le fermer. Ainsi pour Sootla, « ;le simple fait que vous ayez l’audace de l’utiliser augmente votre statut ;» face aux personnes qui vous regardent ou qui vous écoutent.

Le second outil recommandé par Sootla pour se faire passer pour un bon programmeur est tmux. C’est un multiplexeur de terminaux libre en mode texte. En fait, il permet d’utiliser plusieurs terminaux virtuels dans une seule fenêtre de terminal ou une session sur un terminal distant. Dans le scénario de Sootla, cet outil servira à noyer le sens du spectateur en ouvrant plusieurs terminaux à la fois afin de faire croire que l’on travaille en même temps sur plusieurs sujets et éviter une analyse profonde sur le contenu des objets ouverts. Ainsi, vous pouvez par exemple écrire du code dans un volet, exécuter des commandes de terminal dans un autre et avoir des plug-ins totalement inutiles — comme un spectrogramme audio et une horloge surdimensionnée — ouverts dans le reste.

Le troisième outil suggéré par Sootla est Bash. Bash est un shell Unix ou plus simplement un interpréteur de lignes de commande de type script. Il peut être utilisé en mode interactif (Bash attend les commandes saisies par un utilisateur puis renvoie le résultat de ces commandes et se place à nouveau en situation d’attente) ou en mode batch (il interprète un fichier texte contenant les commandes à exécuter). En utilisant Bash, vous déclarez implicitement à ceux qui vous entourent que vous êtes un expert qui n’a pas besoin d’application avec une interface graphique pour travailler.

Mise en œuvre du plan d’action

Une fois ces trois éléments mis en place, le rideau peut maintenant être levé. Toutefois, il est bon de rappeler que pendant que vous jouez votre rôle de bon programmeur, il est strictement interdit de se servir de la souris. Utiliser la souris revient à faire preuve d’amateurisme et donc d’incompétence, soutient Sootla. Bien évidemment, si vous avez à ouvrir un navigateur, cela serait très difficile de parcourir la fenêtre sans la souris. Pour contourner ce problème, Sootla suggère d’installer Vimium, une extension de Chrome et Firefox qui permet de naviguer sur le web sans utiliser de souris. En outre, même lorsque vous aurez à ouvrir un navigateur, veiller à garder votre terminal ouvert juste à côté, recommande Sootla. La supercherie doit continuer même dans le navigateur. Les onglets ouverts doivent afficher des sites comme arXiv et Stack Overflow afin de traduire le fait que vous êtes à cheval dans la programmation entre la théorie et la pratique.

Avec l’ensemble de la scène, le spectacle peut commencer. Devant ceux que vous souhaitez vous faire passer pour un bon programmeur, vous vous éloignez de votre écran si c’est un PC fixe, en posant par exemple les jambes sur une table et le clavier sur les genoux afin de faire croire que vous maîtrisez votre sujet. Si c’est un portable, vous pouvez par exemple vous étendre dans un fauteuil afin de montrer que vous êtes très à l’aise dans votre sujet. Une fois l’ordinateur allumé, vous devez garder à l’esprit que vous entrez dans une opération de séduction. « ;Une bonne performance se mesure à la confusion et à la consternation qu’elle suscite ;». Vous devez donc effectuer des saisies rapides avec des transitions compliquées, insiste Sootla. « ;Dans Vim, vous passez d’une ligne à l’autre, d’une fonction à l’autre, si rapidement que les observateurs n’enregistrent presque rien. Et juste au moment où leurs yeux commencent à s’ajuster, comme s’ils étaient sur le point de comprendre vos conneries […] vous passez à un autre volet de tmux et leurs difficultés commencent à nouveau ;». Après avoir effectué plusieurs acrobaties entre Vim, tmux et Bash, si la scène est bien jouée, « ;cela balaie littéralement le public ;» qui « ;ne peut s’empêcher de se laisser fondre à terre et saliver ;», déclare Sootla.

Une satire pour dénoncer l'attitude parfois « arrogante » de certaines entreprises

Vous avez probablement entendu parler des notifications toast. Un toast est une information succincte relative à une opération, qui s'affiche dans une petite fenêtre pop-up. La place occupée est ajustée à la taille du message, laissant ainsi l'activité en cours visible et interactive. Le toast disparaît automatiquement après un certain délai.

Par exemple, si vous cliquez sur Envoyer dans un e-mail, un toast s'affiche et indique "Sending message" (Envoi du message), comme dans la capture d'écran ci-dessous :


Cette fois-ci, sur le forum Chromium, un développeur propose « un élément HTML de notification toast standard et personnalisable, ainsi qu’une API JavaScript facilitant l’utilisation des cas courants.».

Pourquoi ? Il explique que « les applications Web modernes ont pris de l’ampleur dans les actions qu’elles peuvent proposer, au point où des commentaires clairs sont un élément essentiel d’une expérience Web complète et accessible. Les éléments de l’interface utilisateur de Toast constituent un moyen courant de fournir ce retour d’information, et il existe une variété de bibliothèques pour fournir des toasts. Créer un toast intégré permettrait à ces bibliothèques de superposer leurs implémentations, et permettrait aux développeurs Web d'utiliser un simple toast sans opinion sans avoir à importer de nouvelle bibliothèque dans leur projet ».

Des développeurs ne comprennent pas la raison pour laquelle Google agit de la sorte.

Jen Simmons indique que « je crois que les nouveaux éléments HTML doivent passer par un processus de normalisation, être débattus par plusieurs parties (pas une seule), être utiles à la plupart des sites Web (paver les chemins) et être écrits dans un langage qui ait du sens pour HTML, en particulier pour ceux qui ne parlent pas bien l’anglais.

Donc je ne suis pas d’accord sur ce point ».

Terence Eden, un développeur, note que Google a décidé que le monde avait besoin d'un élément . Il précise que, bien qu’il pense que c'est probablement une excellente idée, ce n’est pas la meilleure façon de s’y prendre.

Il caricature un peu la façon dont Google a dû traiter le sujet :
  • Ooh! J'ai une bonne idée!
  • D'autres personnes sur Google sont d'accord avec moi!
  • D'autres projets de Google pourraient en bénéficier?
  • Implémentons la dans Chrome!
  • Oh, je suppose que nous devrions dire à la communauté ce que nous faisons.

À ce propos, il a même écrit une satire en changeant les acteurs pour mieux signaler combien cette façon de faire n’est pas optimale. Cette fois-ci, c’est Clippy de Microsoft qui entre sur scène et qui parle à la communauté des développeurs :

« Mes collègues de Microsoft et moi avons décidé que le monde avait besoin de plus de Clippy - l’adorable trombone animé. Pour vous aider, nous apportons une nouvelle fonctionnalité à Edge 6.0.

« Les développeurs Web peuvent désormais utiliser pour appeler un assistant virtuel animé.

« J'ai parlé à plusieurs personnes de Microsoft et nous sommes tous d'accord pour dire que c'est une bonne idée.

« Nous avons examiné un certain nombre d'excellents projets logiciels (principalement de Microsoft) et constaté de nombreuses incohérences dans la présentation et l'invocation de Clippy.

« J'ai donc écrit une spécification sur la manière dont cela devrait fonctionner. En réalité, je n'ai pas beaucoup parlé aux autres développeurs des besoins de leurs utilisateurs. Je suis à peu près sûr de représenter le point de vue de la majorité.

« Étant donné que les utilisateurs continuent d'acheter et d'utiliser nos produits, je suppose qu'ils aiment tous Clippy autant que moi. Le petit coquin! Donc, inutile de perdre du temps à vous soucier de ce que les utilisateurs ressentent réellement.

« Vous pouvez commencer à utiliser Clippy sur vos sites Web dès maintenant! »

Et si le philosophe Marc Aurèle était un développeur ?

Parmi les courants philosophiques figure le stoïcisme, qui a pour finalité le bonheur de l'existence humaine obtenu grâce à une acceptation rationnelle de l'ordre du monde et de son évolution. Il repose notamment sur la distinction centrale entre d'un côté les choses qui dépendent de nous et sur lesquelles nous devons concentrer nos efforts, et d'un autre côté les choses qui ne dépendent pas de nous, contre lesquelles il est vain de lutter et que nous devons au contraire supporter et accepter (principe de détachement).

L’un de ses adeptes est Marc Aurèle, qui était également un empereur romain. Très tôt, il a été initié à la philosophie. C'est notamment à l'instigation d'un de ses maîtres, Diognetus, qu'il prit en avril 132 la tunique rêche du stoïcien et se mit à dormir à même le sol jusqu'à ce que sa mère parvienne à le convaincre de dormir dans un lit.

Matic Jurgl est un ingénieur qui est pratiquant du stoïcisme : « vivant ma vie de développeur de logiciels, j’ai récemment eu l’idée de transformer les paroles de sagesse de Marc en jargon de développeur. En reprenant cette philosophie générale et en la ramenant à mon environnement professionnel, je me suis aidée à renforcer ma vertu au travail. »

Ces paroles de sagesse, comme il les appelle, proviennent de Pensées pour moi-même :

« Quand vous vous réveillez le matin, dites-vous : les gens à qui j’aurais affaire aujourd'hui seront fouineurs, ingrats, arrogants, malhonnêtes, jaloux et hargneux. Ils sont comme ça parce qu’ils ne peuvent pas distinguer le bien du mal. Mais j’ai vu la beauté du bien et la laideur du mal, et j’ai reconnu que le malfaiteur a une nature apparentée à la mienne - pas du même sang et de la même naissance, mais du même esprit et possédant une part du divin. Et donc aucun d'entre eux ne peut me faire mal. Personne ne peut m'impliquer dans la laideur. Je ne peux pas non plus me mettre en colère contre mon parent ou le haïr. Nous sommes nés pour travailler ensemble comme des pieds, des mains et des yeux, comme les deux rangées de dents, supérieure et inférieure. Se gêner mutuellement n'est pas naturel. Sentir la colère contre quelqu'un, lui tourner le dos: ce n'est pas naturel ».

Voyons maintenant comment Matic l’a adapté à l’ère moderne, en tant qu’exercice matinal pour les développeurs stoïques :

« Au réveil, dites-vous :

« Le logiciel et les processus que je traiterai aujourd’hui seront bogués, cassés, non documentés et écrits dans des contextes dont les traces ont été perdues à jamais. Je serai dirigé par des patrons déraisonnables qui ont perdu contact avec la réalité, et je traiterai des mises en œuvre abyssales contenant des failles de sécurité flagrantes. Tout en essayant de respecter des délais rigoureux, je me heurterai continuellement à des problèmes inexplicables, interrompant mes progrès. Les clients signaleront des problèmes relevant de la catégorie des cas extrêmes que je n'aurais jamais imaginés.

« Mon travail est comme ça parce que j'ai choisi la vie d'un résolveur de problèmes, et je suis capable d'organiser et de résoudre les problèmes de manière calme et ciblée. De plus, j'ai appris à prospérer dans ces conditions ».

Vous n'arrivez pas à vous connecter à Internet ? Avez-vous tenté d'activer la connexion ?

La société de support basée au Royaume-Uni, Probrand, a compilé une liste des appels de support les plus étranges reçus au cours de la dernière année.

Elle révèle également que durant la première semaine de janvier, le volume d'appels d'assistance était de 47% supérieur à la semaine moyenne, principalement des travailleurs ayant besoin d'assistance pour se connecter et réinitialiser leur mot de passe, après l'avoir oublié pendant les vacances de Noël.

Voyons maintenant les 10 appels les plus étranges de Probrand en 2018:
  1. Un utilisateur qui avait frappé son ordinateur portable et souhaitait que l'écran soit remplacé avant que ses collègues ne le découvrent.
  2. Un utilisateur a lancé un appel pour dire que son ordinateur portable était inutilisable et plein de virus - il s’avère qu’il se servait de son ordinateur portable pour regarder des vidéos classées X à la maison.
  3. Un utilisateur embarrassé qui avait besoin d'aide pour dissocier le compte iCloud de son entreprise de son téléphone de service, car des photographies "personnelles" s'étaient mêlées à des fichiers de travail.
  4. Un client important a appelé pour signaler qu’il avait perdu sa connexion Internet. Après l'envoi d'une équipe d'ingénieurs, il a été découvert que l'Internet était en panne à cause d'un employé de l'équipe des finances de l'entreprise qui avait annulé une ligne téléphonique pour économiser 20 £ (23 €) par mois. Cela a coûté à l'entreprise des milliers de livres en entrées et il a fallu attendre près de deux semaines pour qu’elle soit de nouveau connectée.
  5. Un réseau d'entreprise s'était éteint plusieurs fois, les serveurs s'étant déconnectés. L’enquête menée par les ingénieurs de Probrand a révélé qu’une personne avait coupé puis réparé le câble d’alimentation principal des serveurs, mais il l’avait réparée avec une pièce conçue pour un usage domestique et du ruban adhésif. Personne n’en a assumé la responsabilité.
  6. Le service d’assistance informatique a pris un appel et a déclaré qu’une imprimante de bureau était défectueuse. Après avoir discuté de quelques problèmes élémentaires de la part de l’équipe, il s’est avéré qu’elle n’était simplement pas branchée.
  7. Un correspondant a déclaré: "Je ne peux pas consulter les sites Web, les annonces ne cessent de me gêner". Il ne s’agissait que de fenêtres contextuelles sur le Web qu’il fallait fermer.
  8. Un récent appel relatif à un PC "défectueux" a été passé comme suit : "Mon PC ne fonctionne pas, je ne peux pas me connecter«. Le service d’assistance informatique a tenté d’expliquer à l’utilisateur certaines solutions de base, bien que l’utilisateur ne puisse pas localiser son unité tour qui était sous son bureau.
  9. Un utilisateur qui, apparemment, avait "cassé" le réseau informatique de son entreprise, venait simplement de le déconnecter du réseau Wi-Fi.
  10. Un utilisateur ne pouvait ni voir ni entendre quoi que ce soit qui se passait sur son ordinateur portable. Lorsqu’un ingénieur a été sur place pour voir ce qui se passait, il a été constaté que l'utilisateur avait baissé la luminosité de son écran par inadvertance et désactivé les haut-parleurs.

Royle ajoute: "Bien entendu, notre service d'assistance existe pour offrir une assistance aux clients sur toutes les questions informatiques, des plus mineures en apparence aux plus catastrophiques. Les clients sont toujours traités de manière professionnelle, même si nous apprécions particulièrement ceux qui font sourire nos ingénieurs. Nos équipes ont tout entendu, des demandes apparemment simples de la part d’employés non férus de technologie, au plus bizarre. "

Et vous ?

Lesquels avez-vous préférés ?

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !