IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)

Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Trolldi : un véhicule autonome feint une tentative de fuite après une interpellation par la police
Et suscite des questionnements quant à la façon dont la police doit se comporter dans de tels cas

Le , par Patrick Ruiz

50PARTAGES

7  0 
Une vidéo devenue virale sur les réseaux sociaux montre ce qui s’apparente à une esquisse de tentative de fuite d’un véhicule autonome après une interpellation par une unité de police. Erreur de programmation de l’intelligence artificielle au volant du véhicule ? Comportement prévu par le code de la route ? Que dire de la réaction des policiers ? La situation suscite des interrogations dans un contexte où les lois de certains pays exemptent les potentiels possesseurs de tels véhicules de toute responsabilité en cas de collision.

La scène digne d’un film futuriste a, avant toute réflexion profonde en la matière, arraché le sourire aux piétons aux alentours ainsi qu’aux agents de police.

« Notre véhicule autonome a cédé le passage au véhicule de police, puis s'est arrêté à l'endroit le plus sûr le plus proche pour le contrôle routier, comme prévu. Un agent a contacté le personnel de Cruise et aucune contravention n'a été émise », indique Cruise l’entreprise derrière ledit véhicule autonome.


En d’autres termes, il semble que le véhicule respecte le code de la route dans ses moindres détails. Dans la vidéo, l’on peut voir que la police a interpellé le véhicule à la hauteur d’un feu de signalisation. Si un policier devait arrêter une personne normale dans cette situation, elle attendrait au même endroit, mais du point de vue du code de la route, ce n'est pas correct, il faudrait attendre le feu vert et s'arrêter dans un endroit plus sûr et c'est ce que la voiture a effectué comme manœuvre.


« Nous travaillons en étroite collaboration avec le département de la police de San Francisco (SFPD) sur la manière d'interagir avec nos véhicules, y compris un numéro de téléphone dédié qu'ils peuvent appeler dans des situations comme celle-ci », a ajouté Cruise.

L’incident survient dans un contexte où les lois de certains pays exemptent les utilisateurs de véhicules autonomes de responsabilité en cas de collisions. C’est le cas du Royaume-Uni qui a introduit des changements y relatifs à son Code de la route. Les compagnies d'assurance plutôt que les particuliers seront responsables des réclamations si les véhicules sont impliqués dans des collisions, selon une sortie du ministère des Transports britannique (DfT). Toutefois, la mise à jour du code indiquera clairement que les automobilistes doivent être prêts à reprendre le contrôle de leur véhicule en cas de besoin. Le ministère des Transports a également l'intention d'autoriser les conducteurs à regarder des programmes télévisés et des films sur des écrans intégrés lorsqu'ils utilisent des véhicules à conduite autonome, mais l'utilisation d'un téléphone portable restera illégale. Ces directives sont une mesure provisoire prise par le gouvernement britannique pour soutenir le déploiement rapide des véhicules à conduite autonome. Actuellement, aucun véhicule n'a été approuvé pour la conduite autonome sur les routes britanniques, mais les premiers modèles pourraient recevoir le feu vert dans le courant de l'année.

Et vous ?

Les véhicules autonomes : bonne ou mauvaise idée ?
Que se serait-il passé si le véhicule était parti du lieu de contrôle ? Qui aurait-on tenu pour responsable ?

Voir aussi :

Mercedes engage sa responsabilité lorsque son pilote de conduite autonome de niveau 3 Drive Pilot est activé, Mercedes sera le premier constructeur automobile à accepter la responsabilité

Les camions à conduite autonome pourraient remplacer 90*% des camionneurs longue distance aux États-Unis, selon une étude

L'unité de conduite autonome de General Motors voudrait déployer des véhicules sans volant, rétroviseurs ou pédales en 2023. Elle a déposé une demande auprès du régulateur NHTSA

Les gens qui en savent plus sur la conduite autonome font davantage confiance à la technologie, selon une enquête

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de sanderbe
Membre averti https://www.developpez.com
Le 27/04/2022 à 23:14
Bonsoir,

Trolldi : un véhicule autonome feint une tentative de fuite après une interpellation par la police et suscite des questionnements quant à la façon dont la police doit se comporter dans de tels cas

Les véhicules autonomes : bonne ou mauvaise idée ?
Bonne idée. Cependant c'est comme les drones. Un humain doit rester joignable dans la minute, via un PC de contrôle de supervision (un genre de tour de contrôle). On peut exiger l'arrêt sur le champ d'un drone. A cette image une voiture autonome doit suivre la même logique, cela reste un robot.

Que se serait-il passé si le véhicule était parti du lieu de contrôle ?
La police pourrait mettre une amende pour refus d’obtempérer et confisquer la voiture ... C'est comme faire voler un drone en zone interdite.

Qui aurait-on tenu pour responsable ?
La société a qui appartient la voiture .
1  1