IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)

Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Une start-up japonaise peut nous provoquer la douleur dans le métavers à travers un bracelet qui permet de ressentir des objets dans un environnement virtuel
Mais la douleur également

Le , par Nancy Rey

21PARTAGES

15  0 
H2L Technologies, une start-up japonaise soutenue par Sony, a conçu un métabracelet. Ce dispositif permettrait aux utilisateurs d'imiter les mouvements physiologiques dans le monde virtuel, tout en ressentant les sensations et le poids de soi et des autres objets. La société technologique japonaise H2L, spécialisée dans la RV et le bodysharing, pourrait présenter la première technologie permettant de faire ressentir la douleur physique dans le métavers.


H2L, vieille de dix ans, a conçu un produit doté d’un brassard pour détecter la flexion des muscles humains, permettant à l’avatar de l’utilisateur dans le métaverse de copier les mouvements du corps et aux personnes de ressentir réellement la présence et le poids des objets. La technologie utilise la stimulation électrique pour manipuler les muscles du bras et imiter les sensations, comme attraper une balle ou un oiseau picorer la peau. Le brassard est le principal produit de H2L dans la catégorie " Bodysharing ". « La technologie H2L transmet la sensation de poids et de résistance aux utilisateurs et aux avatars sur le Metaverse, et pas seulement la douleur. Ressentir la douleur nous permet de transformer le monde métaverse en un véritable monde avec un sentiment accru de présence et d’immersion », a déclaré Emi Tamaki, directrice générale et cofondatrice de la société basée à Tokyo.

Tamaki est un chercheur en technologies haptiques, qui se rapportent au sens du toucher. Son objectif est de « libérer les humains de toute sorte de contraintes en termes d’espace, de corps et de temps » d’ici 2029, date à laquelle, avec les progrès des réseaux et des appareils électroniques, elle s’attend à ce que les produits de H2L aient une myriade d’applications.
Facebook a été rebaptisé Meta en octobre dernier, et le groupe de médias sociaux cherche à se concentrer sur la création de mondes virtuels. L’entreprise de Tamaki appartient à un segment croissant d’entreprises et d’investisseurs japonais qui exploitent la frontière floue entre le monde réel et le métaverse, alors que les grands groupes technologiques investissent massivement dans le secteur. Les 10 meilleures start-up de réalité virtuelle au Japon ont levé 60 millions de dollars combinés, selon le fournisseur de données Tracxn.
Meta a annoncé en novembre qu’il développait un gant vibrant haptique et la start-up espagnole OWO a développé une veste équipée de capteurs pour permettre aux utilisateurs de ressentir des sensations allant des câlins aux coups de feu.

Tamaki a cofondé l’entreprise après avoir obtenu son doctorat en ingénierie de l’Université de Tokyo. Elle a commencé à travailler dans l’haptique après avoir vécu une expérience de mort imminente à la fin de son adolescence liée à une cardiopathie congénitale. Elle a eu l’idée de créer une technologie qui permettrait de relier l’expérience physique aux ordinateurs lorsqu’elle était à l’hôpital. « J’ai réalisé que la vie était précieuse, alors j’ai décidé de travailler dans un nouveau domaine dans lequel je voulais vraiment creuser, car personne ne faisait de recherche à l’époque », a-t-elle déclaré.

Tamaki a expliqué que cette technologie pourra être utilisée pour les jeux, mais que les gens pourront également l’utiliser pour ressentir les événements du monde virtuel dans la vie réelle. Par exemple, la technologie pourra transmettre le sentiment de participer à une activité de l’enfance d’un utilisateur, comme lancer une balle avec un parent, en reproduisant les sens associés au fait de lancer et d’attraper une balle pendant que l’activité se déroule dans le monde virtuel. « Les gens comme moi, qui ne peuvent pas sortir souvent parce que je n’ai pas assez de muscles à cause d’une maladie cardiaque, peuvent voyager n’importe où, n’importe quand », a-t-elle déclaré.

L’objectif de fournir une expérience multisensorielle à l’utilisateur dans le virtuel où la sensation tactile est le principal levier à activer pour que l’expérience soit réellement « immersive ». Et dans la vie réelle, la douleur a une place prépondérante et tient le rôle d’une alarme pour notre organisme. La douleur nous prévient quand quelque chose ne va pas ou est en dysfonctionnement. Dans le métavers, H2L Technologies évoque plutôt la possibilité de s’en servir dans les jeux vidéo, mais on imagine assez vite les dérives possibles, sans parler des risques de piratage qui permettrait de torturer une personne à distance.

Source : Twitter (1, 2)

Et vous ?

Quel est votre avis sur le sujet ?
Que pensez-vous de ce dispositif ? À votre avis, en quoi pourrait-il révolutionner l'univers de la réalité virtuelle ?

Voir aussi :

Réalité virtuelle : les chercheurs ont inventé une peau portable qui vous permet de toucher des objets dans la réalité virtuelle, et d'être touché aussi

Marché de la réalité virtuelle : Google, Sony, Samsung et Oculus main dans la main pour donner une impulsion à cette industrie

Apple va améliorer les mesures contre la traque furtive (stalking) sur son AirTag, suite aux multiplications de rapports indiquant des utilisations malveillantes de son dispositif de suivi

Le nombre de personnes qui achètent de l'informatique vestimentaire (wearable) n'a jamais été aussi élevé et la croissance provient essentiellement de petites entreprises, d'après l'IDC

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de gabriel21
Membre expérimenté https://www.developpez.com
Le 25/03/2022 à 10:22
Bienvenue dans la Matrice.
Et en 2031 la guerre éclate et Matrix n'est plus de la science fiction, mais la réalité.
4  0 
Avatar de Coeur De Roses
Membre actif https://www.developpez.com
Le 25/03/2022 à 11:47
Je comprends bien l'intention de vouloir renforcer l'immersion dans le métavers, mais faire ça c'est complètement inutile. Comme si j'allais interagir avec le metavers, qui déja me hype pas comme certains, et que j'allais acheter ce genre de bracelet. Je ne vais pas m'ajouter une galère avec ce bracelet, douleurs et peut être d'autres trucs chiant pour chercher une de l'immersion, si c'est comme ça, c'est mort pour moi.
4  0 
Avatar de Jules34
Membre éprouvé https://www.developpez.com
Le 25/03/2022 à 10:20
Citation Envoyé par Nancy Rey  Voir le message
[B][SIZE=4]Et dans la vie réelle, la douleur a une place préponderante et tient le rôle d’une alarme pour notre organisme. La douleur nous prévient quand quelque chose ne va pas ou est en dysfonctionnementt. Dans le métavers, H2L Technologies évoque plutôt la possibilité de s’en servir dans les jeux vidéo, mais on imagine assez vite les dérives possibles, sans parler des risques de piratage qui permettrait de torturer une personne à distance.

Le métavers : la vie en pire
3  0 
Avatar de CoderInTheDark
Membre émérite https://www.developpez.com
Le 31/03/2022 à 11:12
La technologie aptique pourrait offrir aux déficients visuels des possibilités incroyables.

Comme traduire des images en relief.
J'ai été plusieurs ffoies au Louvre, pour des présentations de tableaux.
On nous donne une représentation en relief pour suivre la conférence.
Mais le support coûte cher à produire, et demande du travail.
Cette technologie pourrait traduire automatiquement m'image et s'adapter sur l'élément sous les doigts du lecteur...

Ou pour traduire des schémas en relief.
Mois j'utilise des magnettes pour faire mes MCD et mes diagrammes de classes.
Mais je dois écrire à l'avance les mots les plus importants comme le nom des classes
1  0 
Avatar de Mingolito
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 25/03/2022 à 14:15
Et que fait tu des masochistes ? Dans second life des mondes entiers sont consacrés à la torture et à la culture sado maso, donc ici il s'agit bien d'un réel progrès pour eux

0  0 
Avatar de Arya Nawel
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 25/03/2022 à 15:41
Hum... Tu meurs dans le métavers, tu meurs dans la vraie vie. Lol
0  0 
Avatar de thamn
Membre averti https://www.developpez.com
Le 28/03/2022 à 0:07
Ben j'espere que le TDD va etre plus utilise, ca va faire mal si on peut dire les potentiel bugs... et j'espere que personne ne va avoir l'idee de coder des appli qui controle ca avec du Javascript
0  0 
Avatar de totozor
Membre expérimenté https://www.developpez.com
Le 28/03/2022 à 12:56
Citation Envoyé par Nancy Rey Voir le message
bodysharing
Rien que le mot fait peur

Citation Envoyé par Nancy Rey Voir le message
« La technologie H2L transmet la sensation de poids et de résistance aux utilisateurs et aux avatars sur le Metaverse, et pas seulement la douleur. Ressentir la douleur nous permet de transformer le monde métaverse en un véritable monde avec un sentiment accru de présence et d’immersion », a déclaré Emi Tamaki, directrice générale et cofondatrice de la société basée à Tokyo.
Il n'y a que moi que ça inquiète que la seule sensation dont parle cette personne est la douleur?
Sa vision de la vie me parait glaçante, d'autres sensation que la douleur me font sentir vivant et j'en suis bien heureux.

Quittez le monde de tous les jour pour souffrir dans le métavers est probablement le pire slogan que j'ai entendu.
0  0 
Avatar de L33tige
Membre éprouvé https://www.developpez.com
Le 29/03/2022 à 12:35
Citation Envoyé par totozor Voir le message
Rien que le mot fait peur

Il n'y a que moi que ça inquiète que la seule sensation dont parle cette personne est la douleur?
Sa vision de la vie me parait glaçante, d'autres sensation que la douleur me font sentir vivant et j'en suis bien heureux.

Quittez le monde de tous les jour pour souffrir dans le métavers est probablement le pire slogan que j'ai entendu.
Après ça dépends de l'usage, par exemple si t'as déjà joué au paintball, l'adrénaline ne serait absolument pas la même si t'avais pas peur de te faire toucher, c'est pour ça que c'est 50 fois plus fun que le lasergame.

Egalement, recréer une situation douloureuse mais dans laquelle on à toujours le contrôle peut être bénéfique pour certains, même si en vrai ce bracelet va servir à deux choses uniquement, augmenter l'immersion dans certains jeux, et pour d'autres...j'imagine autre chose...
0  0