IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)

Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Trolldi : la chaleur du « mode fonte des neiges » de l'antenne utilisateur Starlink attire les chats qui en profitent pendant l'hiver

Le , par Stéphane le calme

41PARTAGES

21  0 
SpaceX transmet déjà l'Internet par satellite Starlink à plus de 140 000 clients dans 20 pays. La société se concentre principalement sur le service aux communautés rurales et éloignées du monde entier où Internet n'est pas fiable ou totalement indisponible. SpaceX exploite environ 1 944 satellites en orbite terrestre basse qui transmettent directement des données Internet aux terminaux des utilisateurs des clients. Dans l'ensemble, la société prévoit de lancer plus de 12 000 satellites pour fournir un service Internet robuste à l'échelle mondiale.

Le soir du Nouvel An, un utilisateur de Starlink a partagé une jolie photo de cinq chats sur une antenne parabolique Starlink. « Starlink fonctionne très bien jusqu'à ce que les chats découvrent que le plat dégage un peu de chaleur par temps froid », peut-on lire sur le Tweet. SpaceX a déployé le «*mode de fonte des neiges*» sur l'antenne utilisateur Starlink en 2020, la fonctionnalité permet à l'antenne parabolique de détecter la température et elle «*produit une chaleur supplémentaire pour palier l'atténuation du signal causée par l'accumulation de neige sur le terminal utilisateur*», a expliqué le représentant de l'entreprise. Les utilisateurs de Starlink ont ​​partagé via les réseaux sociaux que l'antenne parabolique fait un excellent travail pour faire fondre la neige et, apparemment, aussi pour garder les chats au chaud !


La constellation Starlink de Musk a, semble-t-il, commencé à gêner d'autres projets en cours de développement dans l'espace, comme le décrit une plainte de la Chine datant du 6 décembre auprès des Nations unies.

Dans la plainte, la Chine argue qu'elle a dû effectuer deux manœuvres d'évitement de sa station spatiale pour éviter des collisions potentielles avec deux des satellites Starlink distincts. La Chine détaille deux cas, le 1er juillet 2020 et le 21 octobre 2021, où elle a dû manœuvrer le module central de sa station spatiale, appelé Tianhe, pour l'éloigner des deux satellites Starlink. Les trois astronautes chinois qui vivent actuellement sur Tianhe y sont arrivés quelques jours avant la manœuvre d'octobre. « Pour des raisons de sécurité, la station spatiale chinoise a mis en œuvre un contrôle préventif d'évitement des collisions », a déclaré la Chine.

Dans la même période, le chef de l’Agence spatiale européenne (ESA) s’est inquiété du fait que le milliardaire à la tête de SpaceX soit celui qui « fasse les règles » en matière d’espace, à défaut d’une coordination internationale sur le sujet. Aschbacher a averti que la précipitation de Musk à lancer des milliers de satellites de communication laisserait moins de fréquences radio et de créneaux orbitaux disponibles pour tout le monde.

Il a déjà été signalé que des satellites ont dû s'écarter de la trajectoire des véhicules Starlink pour éviter les collisions. Cependant, SpaceX affirme que ses satellites Starlink disposent de leur propre logiciel autonome d'évitement des collisions, qui leur permet de s'écarter d'eux-mêmes s'ils soupçonnent qu'ils pourraient se rapprocher d'un autre véhicule ou d'un débris. Par ailleurs, les pays sont également parfois responsables de certaines des manœuvres d'évitement des collisions de la Station spatiale internationale. Par exemple, en 2007, la Chine a détruit l'un de ses propres satellites lors d'un test antisatellite, créant des milliers de débris.

Pour Elon Musk il pourrait y avoir de la place pour « des dizaines de milliards » de vaisseaux spatiaux en orbite proche de la Terre. « L'espace est tout simplement extrêmement énorme et les satellites sont très petits », a déclaré Musk. « Ce n'est pas une situation dans laquelle nous bloquons efficacement les autres de quelque manière que ce soit. Nous n'avons empêché personne de faire quoi que ce soit, et nous ne nous attendons pas à le faire ».

Rejetant les suggestions selon lesquelles il « évinçait » les futurs concurrents des satellites, Musk a estimé qu'il y a une grande marge de manœuvre. Pour illustrer ses propos, il a comparé le nombre de satellites en orbite terrestre basse aux 2 milliards de voitures et de camions qui seraient en circulation sur Terre. Chaque « coquille » orbitale autour de la Terre est plus grande que la surface de la planète, a-t-il dit, avec une coquille supplémentaire tous les 10 mètres environ plus loin dans l'espace.

« Cela impliquerait qu'il y a de la place pour des dizaines de milliards de satellites », a-t-il déclaré. « Quelques milliers de satellites, ce n'est rien. C'est comme des milliers de voitures sur Terre, ce n'est rien ».

Certains experts ont contesté l'affirmation de Musk selon laquelle les satellites en orbite terrestre basse pourraient correspondre en toute sécurité à la densité des voitures et des camions sur Terre.

Source : twitter

Et vous ?

Un argument de plus pour les commerciaux de Starlink ?

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de marsupial
Expert confirmé https://www.developpez.com
Le 07/01/2022 à 9:09
Le premier appeau électronique ! Cela ne faisait pas partie du cahier des charges mais ils l'ont fait
4  0 
Avatar de Aspartame
Membre averti https://www.developpez.com
Le 07/01/2022 à 12:56
n'y a -t il pas un risque pour la santé des chats ?
3  0 
Avatar de yoyo3d
Membre éprouvé https://www.developpez.com
Le 07/01/2022 à 13:32
vous êtes sures que ce n'est pas un four solaire?
3  0 
Avatar de Jules34
Membre confirmé https://www.developpez.com
Le 07/01/2022 à 10:33
Citation Envoyé par Stéphane le calme Voir le message
Trolldi : la chaleur du « mode fonte des neiges » de l'antenne utilisateur Starlink attire les chats
qui en profitent pendant l'hiver
Pour Elon Musk il pourrait y avoir de la place pour « des dizaines de milliards » de vaisseaux spatiaux en orbite proche de la Terre. « L'espace est tout simplement extrêmement énorme et les satellites sont très petits », a déclaré Musk. « Ce n'est pas une situation dans laquelle nous bloquons efficacement les autres de quelque manière que ce soit. Nous n'avons empêché personne de faire quoi que ce soit, et nous ne nous attendons pas à le faire ».

Rejetant les suggestions selon lesquelles il « évinçait » les futurs concurrents des satellites, Musk a estimé qu'il y a une grande marge de manœuvre. Pour illustrer ses propos, il a comparé le nombre de satellites en orbite terrestre basse aux 2 milliards de voitures et de camions qui seraient en circulation sur Terre. Chaque « coquille » orbitale autour de la Terre est plus grande que la surface de la planète, a-t-il dit, avec une coquille supplémentaire tous les 10 mètres environ plus loin dans l'espace.
Cela fait plus de dix ans que l'on parle de l'encombrement de l'espace. Comparer la terre et le nombre de voiture, ou rapporter la densité en satellite au niveau de la Belgique ne sont que des effets de langage, de l'esbrouffe destinée à discréditer les agences spatiales et ses détracteurs. Une vis de 1cm3 lancée à pleine vitesse en orbite ne produit pas les mêmes effet à l'impact qu'un gravier sur mon pare brise et rien qu'avec les graviers carglass a trouvé un joli fillon.

J'aimerais bien voir une simulation de mon kangoo édition privilège (siouplait !) lancé dans l'espace à côté d'une Tesla pour voir qui résiste le mieux au passage de quelque vis ou d'un débris plus gros dans cet espace si grand que tout les scientifiques nous disent qu'il faut tout de suite arrêter les conneries Oui l'espace c'est grand, super grand. Mais atteindre la "coquille" suivante dont parle Elon, c'est payer plus chers, avoir besoin d'antenne plus puissante pour communiquer, se frayer un chemin la haut. Commercialement il est plus intéressant d'être en orbite basse, quelle utilisation pratique autre que scientifique et millitaire y a t'il à atteindre des orbites hautes. De toute façon ce qu'il envoie est destiné à retomber, les satellites ne sont pas sur un point de lagrange à proprement parler, un enfant comprendrait qu'aucune des orbites des poubelles starlink n'est viable et prévisible sur le long terme... Un nouveau genre de danger public ? :

Pour l’instant, aucune collision n’a été relevée sur la constellation, même si plusieurs Starlink ont déjà dû effectuer des manœuvres d’évitement. Mais pour le chercheur, le risque ne fera que s’accroître. Si SpaceX arrive effectivement à déployer les 12 000 satellites de première génération, alors la compagnie d’Elon Musk devrait être impliquée dans près de 90 % des risques de collision. En conséquence de quoi, la société privée SpaceX aura quasiment le « monopole » sur la sécurité de l’orbite basse.
Un esprit un peu tordu pourrait même y voir un début de complot...

Mais allons plus loin : si encombrement il y a, et si il s'empire, c'est effectivement le premier arrivé qui sera maître du business, empêchant les autres des s'installer en orbite. Malynx le lynx.

On va aussi rire quand ses poubelles vont tomber de l'orbite basse et s'écraseront sur des maisons, parcequ'il y a les calculs et tout ça mais on voît bien que c'est pas trop ça. Quand un état fait décrocher un engin en orbite c'est prévu de longue date et ça ne semble pas si facile que ça de viser l'océan, alors quid des dizaines de milliers de poubelle qu'il veut envoyer la haut pour que les pauvres du monde entier puissent avoir un compte facebook et regarder des bucket challenge sur youtube dans leurs pays du tiers monde ?
5  3 
Avatar de tarassboulba
Membre du Club https://www.developpez.com
Le 13/01/2022 à 10:55
(section "humour" donc..)
Beaucoup de sujets abordés:
1- De l'adaptation des chats à un objet technologique, ou "l'effet du réel", cf. exaptation.
2- Encombrement de l'espace et points de vues ( biaisés ).
- les satellites de ces constellations seraient censés formés des "chaînes" continues en orbite.
- Une "chaîne" starlink ne peut être à la verticale d'un seul cercle continue à la surface terrestre, l'équateur, car à basse altitude, sinon en géostationnaire ce serait possible partout.
- Un point du globe est donc "arrosé" par de nombreux satellites starlink qui sont sur des orbites différentes et qui croisent ( d’où le nom SpaceX ? ) à des altitudes légèrement différentes, et avec sans doute des orbites elliptiques.
3- La vision que cherche à en faire Musk est volontairement trompeur, les vitesses de déplacement des véhicules sur terre (+- 0m/s ) est différentes de celle des satellites. En conséquence l'emprise volumique par seconde de déplacement d'un satellite Starlink est d'au moins quatre ordres de grandeurs supérieurs. Compte tenu des vitesses de déplacements relatives il faut aussi prendre des distances de sécurités assez grandes.
Les zones de dangers relatives à la proximité d'un satellite ressemblent donc à de gros tubes très long pour chaque satellite. Mettre plusieurs satellites en "petits trains" permet de superposer ces zones et donc de réduire la complexité.
4- Les antennes starlink sont des antennes synthétiques à "recomposition" ( SAR ) qui doivent pouvoir suivre les différents trains de satellites en restant fixes, ce qui permet aux chats de s'y "percher" sans gênes.
1  0 
Avatar de pierre.E
Membre averti https://www.developpez.com
Le 16/01/2022 à 11:43
1  0 
Avatar de Escapetiger
Expert éminent https://www.developpez.com
Le 07/01/2022 à 14:00
Citation Envoyé par Stéphane le calme Voir le message
Le soir du Nouvel An, un utilisateur de Starlink a partagé une jolie photo de cinq chats sur une antenne parabolique Starlink. « Starlink fonctionne très bien jusqu'à ce que les chats découvrent que le plat dégage un peu de chaleur par temps froid », peut-on lire sur le Tweet. SpaceX a déployé le «*mode de fonte des neiges*» sur l'antenne utilisateur Starlink en 2020, la fonctionnalité permet à l'antenne parabolique de détecter la température et elle «*produit une chaleur supplémentaire pour palier l'atténuation du signal causée par l'accumulation de neige sur le terminal utilisateur*», a expliqué le représentant de l'entreprise. Les utilisateurs de Starlink ont ​​partagé via les réseaux sociaux que l'antenne parabolique fait un excellent travail pour faire fondre la neige et, apparemment, aussi pour garder les chats au chaud
C'est bon signe, question climat, adaptation, les chats ont déja conquis leurs lettres de noblesse


Les chats du musée de l'Ermitage à Saint-Petersbourg

Chats de l'Ermitage - Wikipedia

et pour aller plus loin sur les stars des réseaux sociaux :

Comment le chat a conquis le monde | ARTE
0  0 
Avatar de Escapetiger
Expert éminent https://www.developpez.com
Le 08/01/2022 à 22:24
Citation Envoyé par Aspartame Voir le message
n'y a -t il pas un risque pour la santé des chats ?
Je donne ma langue aux chats (cf. https://fr.wiktionary.org/wiki/donner_sa_langue_au_chat) comme Miss.Tic



Source : http://missticinparis.com/archives/p...s-rues/2011-2/ (© Miss.Tic | archives - pochoir des rues - 2011, http://missticinparis.com)
0  0 
Avatar de Christian_B
Membre confirmé https://www.developpez.com
Le 23/01/2022 à 13:27
Citation Envoyé par Stéphane le calme
Pour Elon Musk il pourrait y avoir de la place pour « des dizaines de milliards » de vaisseaux spatiaux en orbite proche de la Terre. « L'espace est tout simplement extrêmement énorme et les satellites sont très petits »
[...]
Musk a estimé qu'il y a une grande marge de manœuvre. Pour illustrer ses propos, il a comparé le nombre de satellites en orbite terrestre basse aux 2 milliards de voitures et de camions qui seraient en circulation sur Terre.
[...]
« Quelques milliers de satellites, ce n'est rien. C'est comme des milliers de voitures sur Terre, ce n'est rien ».
L'un des frimeurs préférés de ce site continue à se f... du monde sans limites. Ce personnage ne recule devant aucune outrance et fait mine de confondre l'espace circumterrestre proche avec ... le système solaire ? la galaxie ? et laisse entendre qu'un satellite se conduit comme une voiture.

Citation Envoyé par Stéphane le calme
Certains experts ont contesté l'affirmation de Musk selon laquelle les satellites en orbite terrestre basse pourraient correspondre en toute sécurité à la densité des voitures et des camions sur Terre.
Prudence à la limite du gag. Y a-t-il un seul "expert" méritant ce nom (autrement que dans un sens péjoratif) qui peut en douter ? Ou même quiconque a la moindre notion de mécanique (classique) ?

P-S : À part ça, les références aux chats sont rigolotes, Miss⋅Tic est charmante et le chat de l'espace fait presque peur malgré sa barboteuse. C'est la meilleure partie du sujet, celle qui assume le côté pas sérieux.
0  0